MER 11.O7
18h
Discussion, repas

FUKUSHIMA ET SES INVISIBLES

Présentation du livre Fukushima et ses invisibles aux Éditions des mondes à faire, 2018, suivi d’un repas japonais

Le 11 mars 2011 un tsunami ravage la côte nord-est du Japon. Les jours suivants, trois réacteurs explosent dans la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. À cette catastrophe s’en est ajoutée une autre : la gestion gouvernementale du désastre. Loin d’être un « accident » désormais « sous contrôle », le drame se poursuit par mille conséquences plus ou moins visibles : pollution, déplacements de populations, bouleversement des intimités. À travers le récit de six activistes japonais, ce livre tente de penser autrement le désastre nucléaire. Un phénomène qui remet en cause la texture même de la matière doit, aussi, être abordé comme une catastrophe métaphysique.

Il est important de dire d’abord que le but de l’événement n’est pas de faire la promotion du livre mais de se servir de sa sortie pour provoquer une rencontre entre les amis japonais qui nous rendent visite et des collectifs engagés dans des dynamiques politiques vivantes et radicales situées en France (nous allons nous balader jusqu’en Belgique). À l’occasion des présentations publiques, nous exposerons les différents points de vue et analyses de la catastrophe de Fukushima et de sa gestion gouvernementale développés dans le livre. Mais, afin de nous tenir à distance de tout exotisme ou fascination malsaine, nous essaierons d’orienter les discussions vers cette idée que la catastrophe de Fukushima éclaire nos propres conditions d’existence, l’état de catastrophe dans lequel nous nous trouvons nous aussi. Notre question à tous est de savoir comment continuer à agir alors même que nous nous situons au cœur de la catastrophe.

Le repas sera préparé avec les amis japonais et l’argent recueilli servira à payer une partie des frais de la tournée.